Études

La location meublée, un réel avantage pour les professionnels de l’immobilier

Propriétaire, promoteur immobilier ou investisseur ? Vous souhaitez valoriser un bien à des fins locatives ou commerciales ? La location meublée peut être LA SOLUTION qui réduira, au mieux, les déménagements massifs pouvant dégrader le mobilier.

Aujourd’hui, dans les grandes villes de françaises, les locataires mais aussi les propriétaires se penchent de plus en plus sur ce qu’est la location meublée.

Premièrement, « Loué meublé » c’est faciliter l’emménagement d’un locataire. Il sera donc pas obligé de déménager son mobilier. Sa seule mission sera uniquement de déposer ces valises et de s’installer confortablement !

Pourquoi Loué meublé ?

La location meublée présente des avantages peu connus, pour la plupart, pour le locataire mais aussi pour le bailleur.

La location d’un bien meublé offre un service complémentaire qui se paie. Le coût de ce service varie entre 10% et 30% en sus de la location d’un bien nu. A titre d’exemple, un appartement T3 bien situé à Lyon se loue 850 euros, mais son prix en meublé grimpe à 1010 euros.

Si nous raisonnons sur la rentabilité locative brute (loyer annuel divisé par la valeur du bien x 100), la valeur obtenue augmente en moyenne de 1%. Cette valeur doit toutefois être appréciée en fonction de votre situation personnelle : régime fiscal, taux d’imposition, et conditions locales de la résidence (taxes, charges,…)

La location en meublé doit répondre à des critères d’ameublement et d’équipement élevés. Il ne faut donc pas se contenter d’un lit et dune table avec 2 chaises, mais proposer un bien avec de l’électro-ménager. La durée moyenne de location est plus basse, et le bail est de 1 an. Les périodes de vacance sont plus fréquentes, et le risque de dégradation est plus important, sur le bien et sur l’ameublement.

La location en meublé doit observer une règle d’or

Le montant de votre loyer doit être en phase avec le marché locatif. Le bien meublé se loue plus cher, mais le loyer ne doit pas être dissuasif. La différence de loyer doit être justifié par le niveau de l’ameublement proposé. Il est donc à proscrire un ameublement et un équipement visiblement dégradé, ou trop ancien, qui ne sera perçu que comme un repoussoir.

Votre logement devient bien plus attractif

En effet, un logement déjà équipé promet une plus nette immersion de la part du locataire. Les logements meublés sont sollicités à 50 %, soit 7 % des professionnels mobiles. Les étudiants représentent 37,6 % du marché. Le logement présentera alors de réels intérêts pratiques.